putain de vide

Publié le par ioana

Bonjour,

C'est dur... Très dur.

Je ne sais pas comment je vais faire pour payer la société privée je vais pouvoir sur deux ou trois mois, le temps de recruter. Mylene arrive bientot. Lucia aussi, je vais continuer mon recrutement. C'est laborieux.

Je suis fatiguée.

L'absence physique de mon héros est dure, très dure. Ce putain de vide de personne qui ne vous serre dans les bras, qui ne vous parle de choses et d'autres. Foutu vide. Ce manque de caresses, de tendresse, d'échanges... Mais je sais qu'il m'attend, quand pour moi ce sera le moment (bon c'est pas pour tout de suite hein!!).
L'absence est dure, triste...

Je galère toujours dans mes plannings, demain j'en saurai un peu plus avec allo domicile et avec la dame qui pourrait me faire quelques heures. Ensuite je rappellerai l'anpe pour voir avec eux comment on fait. Je dois m'organiser et c'est compliqué...

Je me sens assez vulnérable, alternant des périodes où je suis bien et d'autres où je suis très triste. Mais j'essaye de me débrouiller comme je peux. Le temps pourri n'aide pas à sourire.

Je n'ai pas le temps de faire mon livre et cela me manque. J'espère que les personnes qui viendront m'aideront à me concentrer dessus un peu... A me taire un peu  pour me concentrer, ben oui il va pas s'écrire tout seul le livre.

Charles Henri, tu me manques... Je t'aime où que tu sois...
Je veux que tu sois fier de moi. Je me bats comme je peux mais c'est dur dur...

Je vous embrasse tous.
Merci pour vos courriers.
Merci pour vos messages.

Ioana, triste...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

josephine 27/06/2007 00:03

chere ioana,tu ne me connais pas mais je regarde ton blog et j ai envie de te dire que tu es merveilleuse de courage et d amour pour charles henri,il est pres de toi dans ton coeur et cela pour toujours!
je te remets mes amities les plus sinceres
josephine

jessie 26/06/2007 22:49

Bonsoir petite Ioana, triste mais très belle. Il semblerait d'après ce que tu écris que tous tes amis sont solidaires face à ta souffrance et qu'enfin des auxiliaires pourraient t'aider. Mes recherches depuis hier n'ont pas abouti, à part le n° de l'association c'est tout ce que je suis parvenue à t'offrir, c'est bien mince. Courage pour l'écriture de ton livre et n'oublie jamais que ton compagnon est près de toi derrière ce mur invisible, il te voit, il entend tes pensées, il te protège. Bien amicalement.

dominique 26/06/2007 21:49





pink1606 26/06/2007 21:34

me chère Io, je pense bien à toi et je t'envoi des milliers de bisous, je souhaite toujours pour toi que tu t'apaises un peu, que tu trouves un peu de repos, je t'embrasse fort fort. Caroline

klo11 26/06/2007 21:22

bonsoir Io,
tu as raison de te battre comme ça,
même si c'est avec des hauts et beaucoup de bas,
Charles-Henri doit être fier de toi ,
et c'est ce que tu souhaites,
moi je te souhaite de continuer à te battre,
malgré tout tu as toujours aimer la vie!
je t'embrasse très très fort
klo